Projet Laboratoire vivant des Petites Franciscaines de Marie

Début juin 2022, les élèves de l’école Forget de Baie-Saint-Paul sont venus  dans le jardin de Maison Mère, au Potager, pour la plantation des semis qu’ils ont fait partir dans les classes les semaines précédentes. Ils ont travaillé par petits groupes pour apprendre (préparer la terre, mettre l’engrais, planter, arroser…). Ci-contre des souvenirs de ces journées !

Lancement de la 2ème saison ! Le 3 juin 2022 aura lieu la mise en terre des semis, dans le cadre du Projet « Laboratoire Vivant ».

Mme Catherine Langlais, chercheuse de l’Université Laval, sera présente pour vous parler de la 2ème saison du projet. Vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur ce « Laboratoire Vivant » qui cherche à valoriser le patrimoine social des PFM (leurs valeurs, savoir-faire, le regard qu’elles portent sur l’enseignement, la transmission, le respect de la terre), le patrimoine immatériel en lien avec l’espace muséal de Maison Mère et l’exposition temporaire (De)main en main, et la composante maraichère avec Le Potager.

Cette 2ème année sera axée sur l’enracinement communautaire. Des partenariats sont signés entre l’école Forget & l’Acte Valléemont, le camp de jour de la vallée (Ville de Baie-Saint-Paul), le Ciné Dans l’Pré de Baie-Saint-Paul, et Développement social intégré (DSI) Charlevoix (nous nous joignons à la table du Chantier en sécurité alimentaire.)

Des collaborations vont être organisées pour l’année scolaire 2022-2023 entre certaines Petites Franciscaines de Marie et les élèves des écoles primaires de Charlevoix. Un programme d’activités va être mis en place entre les enseignants de ces écoles et l’équipe projet de l’Université Laval, pour permettre aux élèves de découvrir et comprendre comment les religieuses enseignaient, cultivaient leur terre, contribuaient à l’entraide au sein de la population locale.

Une exposition estivale sera également bientôt ouverte à l’espace muséal de Maison Mère.

Pour en savoir plus rejoignez-nous dans les jardins de Maison Mère, le vendredi 3 juin 2022 !

Le projet de Laboratoire vivant aspire à mettre en valeur le patrimoine social des Petites Franciscaines de Marie dans la communauté de Baie-Saint-Paul et de Charlevoix.

Par-delà le bâti, les communautés religieuses ont légué des savoir-faire et aussi des façons de soigner et d’éduquer, donc un héritage qui est toujours présent, et qui parle aujourd’hui à la société contemporaine et qui peut répondre à des préoccupations actuelles.

Plus particulièrement, chez les PFM, la philosophie du travail consistait à valoriser les personnes et favoriser la réinsertion sociale à travers la pratique du travail manuel entre aux champs, à la buanderie et dans les ateliers manuels. En ce sens, l’activité du Potager est de favoriser le développement de liens sociaux, et à l’échelle individuelle un sentiment de valorisation personnelle par le travail de la terre.

Ferme Saint Ambroise des PFM, jadis la plus grande ferme en bois au Canada

Ce projet a démarré en 2017, puis la phase de conception a été mise en place début d’année 2021 sous l’impulsion des chercheurs de l’Université Laval dirigés par M Etienne Berthold, avec la collaboration de multiples acteurs et partenaires locaux et régionaux (PFM, Ville de Baie-Saint-Paul, Maison Mère, MRC de Charlevoix, SADC Charlevoix, Centre communautaire Pro-Santé, autres associations locales, des bénévoles jeunes, ainés, citoyens et citoyennes, etc.)

Plusieurs religieuses PFM entourant Mme Julie Nadeau, coordonnatrice du projet

La 1ère saison de juin à octobre 2021 a permis de voir s’épanouir le Potager sur le terrain derrière Maison Mère à Baie-Saint-Paul : 2 parcelles de cultures maraichères avec plus de 35 variétés de légumes, fines herbes et plantes médicinales cultivées dans le respect de la santé et de l’environnement. Le fruit des cultures a été offert à des associations locales et des résidences pour ainés. Les retombées sociales furent importantes à l’issue de cette saison : la sécurité alimentaire, la sociabilisation, l’éducation, l’intégration sociale, l’environnement et la biodiversité, les ressources locales…

Living Lab

L’équipe est en train de de préparer la 2e saison. Au point de vue universitaire ce Potager va devenir une infrastructure de recherche (soit un jardin qui évoluera en fonction des besoins des chercheurs et du milieu régional de Charlevoix).
Un jardinier-animateur va être recruté prochainement pour travailler entre autres avec des groupes scolaires en vue de préparer l’été 2022.
Et les partenariats continuent de se développer sous l’égide de la Réserve de la biosphère.

perennite du projet

Etienne Berthold, Département de géographie Institut Hydro-Québec EDS

https://www.ihqeds.ulaval.ca, Membre régulier Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD),
https://www.crad.ulaval.ca Université Laval 

Les Petites Franciscaines de Marie et leur patrimoine

Les Petites Franciscaines de Marie à Baie-Saint-Paul sont à la source d’un patrimoine riche et diversifié qu’elles ont su bien conserver. Afin de répondre aux interpellations de l’Église universelle,

la Congrégation a veillé à la mise en valeur de son patrimoine bâti et immatériel par la création, en 2006, du Parcours muséal. En 2017, la Congrégation s’est départie de son bâtiment conventuel. Toutefois, bien que tous les biens liés au patrimoine religieux et ses artefacts soient confi és à la Ville de Baie-Saint-Paul, selon les normes de l’Église universelle, les Petites Franciscaines de Marie en sont toujours propriétaires.

 

Living Lab

Si vous souhaitez devenir donateur, ou en apprendre plus sur les savoirs traditionnels dans le développement de l’agriculture ou devenir partenaire de cette mission de recherche, n’hésitez pas à nous contacter !

https://livinglab.pfmenligne.org/ et Facebook : @lepotagerbsp