Madagascar

 

Communautés du Québec

Communautés de Madagascar

Communautés des États-Unis

Communautés de Madagascar

actuellement nous sommes 43 religieuses (30 à vœux permanents et 13 à vœux temporaires), accompagnées de 8 nocives et 4 postulantes. Toutes ces sœurs sont réparties sur plusieurs villes et maisons.

Carte de Madagascar

COMMUNAUTE DE MAINTIRANO

Le diocèse de Maintirano est né en 2017 et notre communauté y a beaucoup d’engagement pour participer à la bonne marche de l’église. On y trouve des activités à la bibliothèque, auprès des équipes de liturgistes, mais aussi l’enseignement de la catéchèse à l’école et à la paroisse ainsi que différents Mouvements des jeunes et adultes à la paroisse et la direction de l’école primaire Saint-François.

Madagascar
Maintirano 1968
Madagascar

COMMUNAUTE DE MORAFENOBE (la formation d’enseignants)

Les religieuses s‘occupent ici de la catéchèse à la paroisse et dans les classes de l’école Sainte-Claire (préscolaire primaire et secondaire pour 600 élèves). Certaines accompagnent les mouvements des scouts, les servants de messe, le Mouvement Eucharistique des Jeunes de la paroisse, et d’autres enseignent ou s’occupe de la culture aux champs et aide à la cuisine.

Madagascar
Madagascar

COMMUNAUTE D’ANOSIBE

Les sœurs travaillent auprès de personnes très vulnérables dans les deux paroisses d’Anosibe et de Namontana. Elles accompagnent environ 900 individus soit âgés, soit des femmes abandonnées par leur époux, mais aussi des enfants abandonnés, des jeunes filles à l’Atelier ménager et des adultes analphabètes.

Madagascar
Madagascar

COMMUNAUTE D’ANKORAHOTRA qui est aussi une maison de formation pour les postulantes

Madagascar
Madagascar

COMMUNAUTE D’ANTSIRABE – MAISON DU NOVICIAT où sont éduquées les nouvelles novices

La vie se veut fraternelle, et tente d’ouvrir des chances à l’intérieur, à l’extérieur dans les deux années de formation intégrale à la vie humaine, sociale et consacrée.

Les cours à l’inter noviciat, les « leçons » franciscaines à l’interne, l’accompagnement personnel sont à intégrer dans la « cotisation » quotidienne aux tâches domestiques, à l’entretien des biens, basse-cour, clapier, jardin, parterre, dans les services à la paroisse, part à la liturgie au soin du linge d’église, en toute relation humaine avec une sensibilité à l’état du Monde, en pandémie de coronavirus.

Madagascar

COMMUNAUTE DU BELLE-VUE, où se situe la ferme et les cultures

Chacune des religieuses utilise ses talents et ses capacités au service de la communauté et de l’église pour pratiquer notre charisme « fraternité en service « et le « profondément sœurs ». Nous œuvrons dans une petite école, à Tsiafahy, sous la responsabilité de trois sœurs. C’est aussi l’endroit où nous cultivons maïs, soja, haricots, légumes et arbres fruitiers et nous nous occupons des animaux de la ferme. Nous engageons les gens d’alentour qui gagnent leur vie en nous aidant dans le travailler de la culture. Les sœurs sont très engagées à la paroisse.

La maison de Bellevue est aussi une maison d’accueil pour ceux et celles qui souhaitent vivre un temps de prière et de repos.

Madagascar
Madagascar
Madagascar
Madagascar
Madagascar

COMMUNAUTE DE Tsiroanomandidy

Ville où la nouvelle école a commencé à se construire fin 2019, et qui a pu accueillir dès octobre dernier près de 80 élèves avec l’ouverture des premières classes ! ; Les sœurs composent une partie du corps enseignant et dirigent cette école.

Madagascar
Madagascar
Madagascar

Capsule vidéo par S. Madeleine Tremblay décrivant la pauvreté, la douceur des gens, et l’ouverture du noviciat