Communautés Québec

 

Communautés du Québec

Communautés de Madagascar

Communautés des États-Unis

Passons sur l’autre rive – Luc, 8,22

Cette invitation du Seigneur à ses disciples, plus de soixante Petites  Franciscaines l’ont entendue et elles y ont répondu avec joie, il y a 5 ans.

Sur l’autre rive, un grand immeuble tout neuf,  l’offre de nombreux services, et là , tout un personnel accueillant les attendait.   Nos Autorités avaient longuement réfléchi, discuté, exigé et  tout  prévu auprès des « Bâtisseurs ».

Le  «passage»  a été effectué au rythme et à la fragilité des «passeurs.»

Mais, quelle richesse laissée sur la rive!… .Oui, nous quittions une Maison-mère remplie de bons souvenirs amassés pendant des années   et tissés durant  de longues journées de travail, des moments de prières, des   célébrations de profession religieuse, des fêtes de noces d’or ou de diamant de nos sœurs, des rencontres fraternelles, des joies familiales avec nos ex-hospitalisés ,  nos employés, nos Associés….

Quand,  après une longue planification de nos Supérieures, une invitation du Seigneur  se fit entendre, la grâce du moment venue, c’est avec joie et reconnaissance que des Petites Franciscaines  de Marie sont passées sur l’AUTRE RIVE.

La joie est au rendez-vous dans les communautés en ce 14 février 2022, fête de l’amitié et de la fraternité

Nous célébrons deux centenaires !

Le 29 novembre 2021 sœur Maria Otis, puis le 29 janvier 2022 sœur Marie-Paule Bouchard célébraient leurs 100 ans ! Toutes deux sont résidentes à Baie-Saint-Paul, leurs familles, amis, communautés se sont rassemblés pour l’occasion afin de faire honneur à ces deux femmes pétillantes et toujours souriantes. Nous vous faisons partager ces agréables moments de convivialité et de joie en images.

Centenaire en 1989

Voici l’histoire des PFM qui célébraient leur centenaire en 1989. Suivez la petite fleur de chicorée sauvage et découvrez nos valeurs.

La chicorée sauvage est une fleur des champs humble, de teinte mariale. Elle se déploie en grappe, symbolisant la vie fraternelle en communauté. Elle se replie le soir au coucher du soleil pour se recueillir en forme de prière et reprendre vie à l’aube du jour.

« Soeur notre Mère la terre », chantée par François d’Assise, la porte et la nourrit, humblement au bord du chemin.

Les sœurs sont présentes en Charlevoix (Baie-Saint-Paul, Saint-Urbain) mais également à Montréal, Québec, Chicoutimi et Clarke City.

À leur arrivée à Baie-Saint-Paul, les PFM ont poursuivi leur don d’elles-mêmes auprès des personnes âgées. Puis, par leurs dons particuliers auprès des handicapés intellectuels, elles ont usé de créativité pour que ceux-ci se développent au maximum de leur capacité. Aussi, pendant plusieurs années, la congrégation a tenu deux hôpitaux psychiatriques  à  Baie-Saint-Paul en Charlevoix et à Roberval au Lac St-Jean.

Puis À Ste-Anne-de-Beaupré, les religieuses ont pris en charge une résidence pour les malades. À Clarke City et à St-Jean-Port-Joli, elles ont travaillé dans les hôpitaux, secondant de leur mieux les médecins sur place.

Image1

L’enseignement, aux niveaux primaire et secondaire et même à l’école normale s’est progressivement développé au fil des ans selon les besoins exprimés dans diverses régions du Québec. C’est avec ardeur et enthousiasme que les PFM ont répondu aux appels des commissions scolaires pour de nombreuses écoles, dans Charlevoix, au Saguenay Lac St-Jean, sur la Côte Nord, et à Montréal…

L’éducation leur tenant à cœur également, elles se sont ajustées aux besoins des temps et ont élaboré un programme d’institut Familial offert aux jeunes filles: au Domaine Forget de St-Irénée les Bains, dans Charlevoix et à l’Institut Familial de Chicoutimi.

Communauté Québec
Communauté Québec

Actuellement, on distingue plusieurs communautés présentes au Québec :

Communauté de Montréal

4 religieuses vivent à Montréal :

En vivant la Fraternité en Service,  quatre  Petites Franciscaines de Marie poursuivent à Montréal la mission de la congrégation.

Elles répondent avec joie et simplicité aux besoins de l’Église diocésaine et paroissiale par leur implication à des activités pastorales en visitant à domicile des personnes seules, malades,  âgées (Sasmad), auprès de handicapés physiques et mentaux (Foi et Lumière),  des associés /es  au charisme de la Congrégation, de l’Association des religieuses pour le droit des femmes (ARDF), de personnes aux Soins palliatifs et des dames pensionnaires de la Résidence du Pavillon Marie-Hermine.

Elles acheminent à des organismes communautaires différents tricots pour venir en aide à des personnes dans le besoin.

Communauté de Clarke City

Deux sœurs habitent à Clarke City et accompagnent la population dans les évènements importants.

Sœurs Louisette LAGACE et Madeleine LEBLOND assurent une présence  active au cœur d’une paroisse sans prêtre. Attentives à tous les besoins, elles ont l’œil et le cœur ouvert.

Sœur Madeleine en tant que animatrice de pastorale s’occupe de la vie spirituelle et est même mandatée pour la célébration des baptêmes et des funérailles .

Sœur Louisette en tant qu’infirmière à la retraite est souvent demandée  pour soigner  petits et grands bobos. De plus, chaque matin, elle accompagne les jeunes qui prennent l’autobus pour se rendre à l’école.

Communauté de Chicoutimi

Chicoutimi

Vous avez un rendez-vous à l’hôpital de Chicoutimi pour une consultation ou une chirurgie…

Quelqu’un que vous aimez est hospitalisé ou vient pour un rendez-vous médical, vous désirez demeurer tout près de lui ou d’elle pour l’accompagner ?… Vous cherchez un toit pour dormir et des gens pour vous accueillir ?

Appelez pour réserver ou venez frapper à la porte des

PETITES FRANCISCAINES DE MARIE
au 803 CHEMIN SYDENHAM
Chicoutimi

Saint-Urbain

Saint-Urbain

Deux religieuses vivent présentement à Saint-Urbain 

Communauté Notre Dame

Nouvelle obédience à la Communauté Notre-Dame

Sœur Jeannette Razanamahasoa, après trois ans de présence à la Communauté Notre-Dame, est retournée à Madagascar à la mi-septembre. Elle habite maintenant Tsiroanomandidy et peut voir de ses yeux la réalisation du projet « Une École, ça change une vie ».

Deux religieuses forment donc maintenant la communauté Notre-Dame. Elles vivent la vocation particulière en remplissant leur fonction : sœur Claudette Paquette est la secrétaire générale et sœur Rolande Simard est l’économe générale. Ensemble, elles se partagent les différents services communautaires.

La maison Jean XXIII

La maison Jean XXIII

La communauté de JEAN XXIII de Baie-Saint-Paul est un cercle carré et rayonne du centre à la périphérie ! Communauté « paroissiale » elle le demeure dans le processus synodal de l’heure, comptant cinq PFM car sœur Doris, Supérieure générale, y a pied à terre.

Cette communauté  est récipiendaire de la médaille d’Or de l’accueil, elle en garde fièrement le devoir à l’ombre de l’Hospice Sainte-Anne et porte attention à  ces sœurs voisines.

Sœur Ursule Ravoniaritafika assure des temps de présence compatissante à l’Unité de soins des Bâtisseurs et se fait vaillante dans l’équipe de la table quotidienne à la maison.

Sœur Claire Morin occupe le deuxième étage, en doyenne, riche d’années de services en santé mentale, elle accède au Livre de la Vie.

Sœur Madeleine Bertrand est l’« antenne Santé pfm » (!!) : 7 jours par semaine, de son fauteuil et par un Iphone elle tient les rendez-vous  médicaux, informe au besoin la première responsable. Résidente depuis trois décennies, elle marque bien les couleurs d’accueil de la maison.

Sœur Gisèle Veilleux, qui a atterri en cette maison à son retour au pays en décembre 2020, en découvre l’âme et se veut proche aidante avec un cœur fraternel.

Les Batisseurs à Baie-Saint-Paul

Résidence des Bâtisseurs

Depuis mars 2017 nous dénombrons 3 communautés dans cette résidence.

  • La communauté Marie de Bon Secours réside au 1er étage à l’unité de soins (12 religieuses)
  • La communauté Sainte Claire vit au 2ème étage
    (8 religieuses)
  • La communauté Saint François est installée au 3ème étage ( 12 religieuses)

Elles poursuivent leur rôle d’écoute et d’aide auprès de la population locale.

Les Batisseurs à Baie-Saint-Paul

Québec

La porte de cette maison s’ouvre très souvent pour accueillir des consœurs de passage, des associés, des parents, des amis, des prêtres, des partenaires dans le travail : ce n’est pas pour rien que la maison des P.F.M. de Québec a longtemps porté le nom de « Maison d’accueil » ! On y retrouve trois PFM :

Sœur Doris vit sa mission de bergère à la tête de la congrégation avec tout ce que cela exige. Elle s’implique aussi dans quelques C.A et répond à des demandes ponctuelles pour conseiller certains groupes qui demandent son aide.

Sœur Jacinthe met ses talents dans la préparation des repas, elle seconde sœur Carmen pour l’entretien de la maison, voit à la lessive et accomplit un service bénévole pour le lavage des linges d’autel de la chapelle St-François de Laval. Elle a le cœur ouvert et un visage toujours souriant pour accueillir toutes les personnes qui se présentent chez nous.

Sœur Carmen assume la responsabilité du groupe, voit à l’animation spirituelle. Elle est responsable des associés de Québec, et exerce un bénévolat aux services diocésains depuis bientôt 14 ans, comme relationniste à ECDQ.tv, et comme sacristine à la chapelle St-François de Laval en plus de faire partie du comité diocésain de la vie consacrée. Elle fait l’animation musicale aux messes au Centre-Dieu de Place-Laurier. De plus, elle a une oreille compatissante pour des personnes qui ont besoin, qui viennent la rencontrer ou qu’elle soutient par de l’écoute téléphonique.